Les actualités Éducation inclusive sélectionnées par l’INSHEA

Vous êtes ici


La Commission européenne a lancé un appel à projets dédié à la protection et la promotion des droits des personnes handicapées. De nombreuses activités peuvent être financées telles que les recherches ou études, les activités de formation ou encore celles dédiées à la sensibilisation du public. L’objectif de cet appel à projets est de permettre la collecte et la diffusion de bonnes pratiques concernant la protection des droits et l’inclusion des personnes en situation de handicap dans la société, en tenant compte des caractéristiques socio-économiques, du vieillissement de la population et de la digitalisation. Il a également pour objectif de collecter des données dans plusieurs domaines, et notamment la désinstitutionalisation, la vie indépendante, la protection sociale, l’éducation ou encore les technologies d’assistance.
La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 2 juin 2020.
En savoir plus (Commission européenne)


La CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie) lance aujourd’hui un appel à projets visant à soutenir cette dynamique et à en tirer des enseignements pour améliorer l’accompagnement des personnes, en temps de crise mais aussi dans la pratique quotidienne. Cet appel à projets est construit autour de quatre axes :
- Redéploiement de ressources humaines et mobilisation de renforts dans les établissements et services en période de crise.
- Coordination, coopération, partenariats et solidarités entre acteurs à l’échelle territoriale en période de crise.
- Innover pour le lien social, la communication, les loisirs et la participation citoyenne des personnes âgées ou en situation de handicap en période de crise.
- Soutien des professionnels, des bénévoles et des proches aidants en période de crise.
Les porteurs de projet sont invités à remettre leur dossier entre le 6 mai 2020 et le 14 juin 2020 pour la première session et entre le 1er juillet 2020 et le 20 septembre 2020 pour la seconde session sur la plateforme de dépôt de la CNSA.
En savoir plus (CNSA)


Deux nouveaux documents en Facile à lire et à comprendre (Falc) ont été produits par le Secrétariat d’État chargé des Personnes Handicapées. Ils ont été réalisés par Santé BD, avec l’expertise du Conseil national consultatif des personnes handicapés et l’appui de Santé publique France.
- A compter du 11 mai, je reste confiné ou je me déconfine ? C’est moi qui choisis !


Parce que les personnes en situation de handicap sont confrontées à des difficultés de droit inédites en cette période de pandémie, l’association Droit Pluriel lance une plateforme de soutien juridique en collaboration avec la Fondation Visio, qui accompagne au quotidien les personnes aveugles ou malvoyantes, le Conseil national des Barreaux, La Conférence des Bâtonniers, Les Avocats Barreau Paris, l'Unadev (Union nationale des aveugles et déficients visuels) et la Fondation de France. Elle offre une permanence juridique « 100% accessible » pour répondre par téléphone, par écrit ou en langue des signes aux questions juridiques que rencontrent toutes les personnes vivant avec un handicap.  
Accéder à la plateforme « Urgence handicap et Covid-19 »


Adrien Taquet, Secrétaire d’État à la protection de l’enfance, a adressé aux départements et à l’ensemble des acteurs du secteur de la protection de l’enfance un guide de recommandations afin de mener à bien la sortie du confinement.
En savoir plus (Ministère des Solidarités et de la Santé)


Le Groupement national des centres de ressources autisme (GNCRA) propose un ensemble de ressources pour aider les personnes avec autisme et leur famille à aborder le déconfinement. En plus des aspects pratiques (gestes barrières, port du masque, tests Covid...), ces ressources abordent le retour à l’école, les éventuels troubles du comportement, la reprise du travail... Des guides du déconfinement ont été réalisés par le CRA Centre-Val de Loire et le CRA Rhône-Alpes. Les dispositifs de soutien et d’écoute d'Autisme info service et du GNCRA sont disponibles pour le déconfinement.
En savoir plus (GNCRA)


Le secrétariat d’État chargé des Personnes handicapées, a souhaité l’accélération du lancement de « Mon Parcours Handicap » dont la mise en service est intervenue le 6 mai : une plateforme numérique développée par la Caisse des Dépôts (CDC) et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), pour le compte de l’État. Alors que la crise sanitaire fragilise l’économie et l’emploi des personnes en situation de handicap, cette plateforme doit permettre sans délai de leur donner toute l’aide et l’information possibles pour soutenir leurs projets professionnels. Cette plateforme 100% accessible, conçue pour et avec les personnes en situation de handicap, s’étoffera progressivement de nouveaux services, selon une logique d’amélioration continue.
En savoir plus (Secrétariat d'État auprès du Premier ministre chargé des Personnes handicapées)


Dans la continuité des mesures annoncées par le gouvernement, le plan de déconfinement des personnes en situation de handicap est en cours d’élaboration, en concertation avec le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) et les associations du secteur. Le secrétariat d’État chargé des Personnes handicapées en précise aujourd’hui les lignes générales.
En savoir plus (Secrétariat d'État auprès du Premier ministre chargé des Personnes handicapées)


Actualisation de la page du ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse avec présentation des :
- modalités de scolarisation des jeunes sourds ou malentendants ;
- lieux avec un dispositif de scolarisation pour les jeunes sourds ou malentendants ;
- choix du mode de communication ;
- textes de référence.
En savoir plus (Ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse)


En 2019, l’ensemble des élèves de sixième ont été évalués en français et en mathématiques sur support numérique (820 000 élèves dans plus de 7 000 établissements) pour la troisième année consécutive. En français, plus de huit élèves sur dix ont une maîtrise satisfaisante ou très bonne des connaissances et des compétences évaluées en début de sixième. En mathématiques, ils sont presque sept sur dix. Ces résultats sont très proches de ceux observés en 2018. Les écarts entre académies restent importants. Si la tonalité sociale des académies est susceptible d’expliquer une partie de ces écarts, certaines se distinguent toujours par de meilleurs résultats que ceux attendus compte tenu des profils sociaux de leurs élèves. Ainsi, l’analyse des écarts de maîtrise entre élèves selon leur origine sociale montre que certaines académies parviennentà combiner efficacement performance et équité à l’entrée au collège.
Référence : Ben-Ali, L., Bret, A., Lambert, K., Paillet, V. (2020, avril). 820 000 élèves évalués en début de sixième sur support numérique en 2019 : des niveaux de maîtrise contrastés selon les caractéristiques des élèves et les académies. Note d'information, 20(13). Paris : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (Depp).
Données complémentaires disponibles au format .xls.
En savoir plus (Ministère de l'Éducation nationale)

Pages