Flux des actualités ASH

Vous êtes ici


Ils ne sont ni paresseux, ni « décrocheurs » mais atteints d'un mal étrange, la peur irrationnelle d'aller à l'école. Lisa, Hugo, Tom et Philippe tentent de faire face à cette phobie scolaire qui les malmène, jusqu'au plus profond de leur être. [...] Face à l'institution qui met en avant l'obligation légale de scolariser les enfants, enfants et parents tentent de trouver des solutions, qui leur permettent de croire à nouveau dans un avenir où chacun pourra trouver sa place.
Documentaire diffusé sur Public Sénat (Vidéo : 52 min).
En savoir plus (Public Sénat)


Lancées en novembre 2008, les « cordées de la réussite » ont pour objet d'introduire une plus grande équité sociale dans l'accès aux formations de l'enseignement supérieur et notamment aux filières sélectives. Mis en œuvre à la rentrée 2016, les « parcours d'excellence » s'inscrivent dans la complémentarité des cordées de la réussite. À la rentrée 2020, « cordées de la réussite » et « parcours d'excellence » fusionnent en un seul dispositif sous l'appellation de « cordées de la réussite ».
En savoir plus (Ministère de l'Éducation nationale)


23 septembre 2019 - Paris (13e) et en ligne
Depuis 2008, l’Association de la Fondation étudiante pour la ville (Afev) organise la Journée du refus de l’échec scolaire (JRES) pour faire valoir, à travers une enquête annuelle, le regard porté par les enfants ou les jeunes et pour valoriser les pratiques (dans et hors l’école) de lutte contre l’échec scolaire. Pour cette 13ᵉ journée du refus de l’échec scolaire (JRES), l’Afev et ses partenaires s’attacheront à valoriser les initiatives dans et hors l’école qui peuvent faire levier face à ces défis : plus que jamais, les acteurs éducatifs ont un rôle à jouer ! Le débat sera retransmis en direct sur le web. L’évènement en présentiel est déjà complet.
En savoir plus (Le Lab Afev)


Jean Castex, Premier ministre, avec Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du Premier ministre en charge des Personnes handicapées, ont annoncé en clôture des premières universités d’été du CNCPH (Conseil national consultatif des personnes handicapées) la création d’une aide exceptionnelle pour favoriser le recrutement des personnes en situation de handicap par les entreprises privées. Cette mesure s’inscrit dans le plan global de relance et vise à limiter l’impact que la crise sanitaire pourrait avoir sur les recrutements et le maintien des postes.
En savoir plus (Secrétariat d'État auprès du Premier ministre chargé des Personnes handicapées)


Avec la création du grand service public de l’École inclusive, l’amélioration de la scolarisation des enfants handicapés se traduit en septembre 2020 par la scolarisation de 385 000 élèves en situation de handicap dans les classes ordinaires dont 104 500 élèves en Ulis, soit plus de 84 000 élèves supplémentaires depuis 2017, et 70 000 élèves en Unités d’enseignement médico-sociales ou sanitaires.
En savoir plus (Secrétariat d'État auprès du Premier ministre chargé des Personnes handicapées)


La Revue française des affaires sociales lance un appel à articles pour le numéro de janvier-mars 2021 qui sera coordonné par Laurence Joselin, Zineb Rachedi, Mélissa Arneton (Ghrapes) et Séverine Mayol (Printemps).
Il s’adresse aux chercheurs en anthropologie, démographie, économie, philosophie, psychologie, sciences de l'éducation, sciences de l'information et de la communication, science politique et sociologie.
Les articles sont attendus avant le lundi 21 septembre 2020.
Télécharger l'appel à articles (.pdf, 366 Ko)


L’adaptation aux réalités de l’enseignement à distance a été difficile. Bien que tous les apprenants en Ontario aient dû s’adapter pour surmonter les obstacles liés à la pandémie de Covid-19, ceux-ci ont été amplifiés pour de nombreux étudiants handicapés. Cet article fournit des recommandations pour améliorer l’accessibilité. 
En savoir plus (Affaires universitaires)


Hubert, T., Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (Depp). (2020, mai). Enquête nationale 2018 de climat scolaire et de victimation auprès des lycéens : le point de vue des élèves internes. Note d'information, 20(19).
Les lycéens internes jugent l’ambiance entre les élèves un peu moins bonne. Mais ils indiquent plus souvent que les autres avoir beaucoup d’amis. Leur expérience scolaire apparaît comme plus positive. Ils s’impliquent davantage, à la fois dans le travail personnel et dans la vie de leur établissement. En lien avec leur sentiment de sécurité moins prononcé, les lycéens internes sont plus souvent victimes de violence, de vols d’objets personnels en particulier. Données complémentaires disponibles au format .xls.
En savoir plus (Ministère de l'Éducation nationale)


Les habiletés en lecture et en écriture semblent avoir des impacts concrets sur la réussite scolaire des élèves au secondaire, et ce, même dans les matières autres que le français. En effet, le décodage et la reconnaissance des mots joueraient un rôle important dans la réalisation de différentes tâches des élèves, notamment dans les cours de science et technologie (ST) : faire des inférences, dégager l’idée principale d’un texte, rédiger des rapports de laboratoire, etc. D’ailleurs, un certain nombre d’échecs proviendraient de difficultés en lecture et en écriture, d’autant plus que les termes, en ST, sont parfois nouveaux pour les élèves et, donc, plus complexes à décoder. Les chercheurs Nancy Granger, de l’Université de Sherbrooke, et Christian Dumais, de l’Université du Québec à Trois-Rivières, ont exploré les effets potentiels du développement des compétences orales avec des élèves en difficulté dans les cours de ST. [Résumé d'auteur]
En savoir plus (Réseau d’information pour la réussite éducative, Rire)


Ouverte à tous à partir du 3 septembre 2020, cette consultation aura pour visée d'être un espace de propositions et de débat destiné aux personnes en situation de handicap, aux employeurs, aux acteurs de l’emploi et de la formation pour :
- Identifier et partager les préoccupations, les enjeux clés, les besoins.
- Recueillir et débattre autour d’un maximum d’idées et de propositions.
- Co-construire des pistes de réponses et de solutions avec les acteurs publics et les professionnels de terrain aux niveaux national et territorial.
- Permettre aux acteurs de l’emploi, de la formation et du handicap d’articuler leurs interventions et de simplifier le service apporté aux personnes en situations de handicap et aux entreprises.
Cette consultation est portée par plusieurs acteurs de l'emploi et du handicap : Pôle emploi, le FIPHFP (Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique), Cap emploi, Cheops, le CNCPH (Conseil national consultatif des personnes handicapées), l'UNEA (Union nationale des entreprises adaptées), l'OETH (Obligation d'emploi des travailleurs handicapés) et le ministère du Travail.
Accéder à la plateforme #activateurdegalite

Pages