Les actualités Éducation inclusive sélectionnées par l’INSHEA

Vous êtes ici


Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques. (2019, avril). Le devenir des personnes sorties de contrat aidé. Dares résultats, 017.
Une forte augmentation du taux de retour à l’emploi en 2017. En 2017, dans un contexte de fortes créations d’emploi, 72 % des personnes ayant réalisé un contrat unique d’insertion dans le secteur marchand (CUI-CIE) et 49 % des personnes ayant effectué ce même contrat dans le secteur non marchand (CUI-CAE) déclarent être en emploi six mois après. C’est également le cas de 67 % des personnes sortant d’un emploi d’avenir marchand et de 58 % de celles sortant d’un emploi d’avenir non marchand.
Les données brutes sont également téléchargeables.
En savoir plus (Ministère du Travail)


JORF n° 0073 du 27 mars 2019
Arrêté du 26 mars 2019 portant création du label « numérique inclusif ».
Il est créé un label « Numérique inclusif » afin d'identifier, de reconnaître et de promouvoir les dispositifs œuvrant au développement de la diffusion de la culture et des outils numériques, et de leur appropriation par toute la population. Les entreprises, notamment relevant du secteur de l'économie sociale et solidaire ou disposant de l'agrément « Entreprises solidaires d'utilité sociale », les associations, les établissements publics et les collectivités territoriales peuvent demander et recevoir ce label.
En savoir plus (Site Legifrance)


9 novembre 2019 - Paris (13e)

Les Feuilles d’automne des écrivain(e)s handicapé(e)s et des autres… est une manifestation littéraire qui propose une réflexion thématique sur la rencontre entre le handicap et l’écriture ;  invite les personnes en situation de handicap à prendre la plume pour partager leur expérience et leur imaginaire et à offrir au public la possibilité d’aller à la rencontre d’auteurs en situation de handicap ou valides ayant écrit sur le handicap, quelle que soit leur singularité et quel que soit leur mode d’expression littéraire.
En savoir plus (Site Femmes pour le dire, Femmes pour agir)


Conseil national de la protection de l’enfance (CNPE). (2019). Rapport annuel d’activité 2018 remis à la Ministre des Solidarités et de la santé et au Secrétaire d'Etat, chargé de la protection de l'enfance. Paris : Ministère des Solidarités et de la Santé.
Placé auprès du Premier ministre, le Conseil national de la protection de l’enfance (CNPE) est une instance instituée par la loi n° 2016-297 du 14 mars 2016 relative à la protection de l’enfant (article L.112-3 du code de l’action sociale et des familles). Il regroupe tous les acteurs de la protection de l’enfance. La diversité de ces membres et aussi l’exhaustivité de la représentation de toutes les composantes du dispositif de protection de l’enfance l’oblige à un travail commun rigoureux et respectueux de tous les engagements et positions. L’année 2018 a été une année d’approfondissement pour les travaux du CNPE, notamment du fait de la commande du gouvernement du co pilotage avec la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), de l’élaboration de la stratégie nationale de protection de l’enfant (groupe de travail ad hoc de mars à juin 2018). Les avis, et plus largement les travaux de 2017 du CNPE, ont été intégrés à la réflexion de ce groupe de travail, ils ont servi de base à ses propositions.
En savoir plus (Ministère des Solidarités et de la Santé)


Soutenu par la Direction régionale des affaires culturelles Hauts-de-France le web documentaire « Mineurs sous-main de justice » a été imaginé par les directions territoriales de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) du Nord et du Pas-de-Calais et réalisé par l’association Hors Cadre. Ce web documentaire, inédit et innovant donne la parole aux jeunes suivis par la PJJ. A travers leurs témoignages, ils retracent leurs parcours, leurs ressentis, de l’évocation du passage à l’acte jusqu’aux différentes mesures de prises en charge.
Lancer le web documentaire (Mineurs sous main de justice)
En savoir plus (Ministère de la Culture)


De nombreuses études ont associé la réussite scolaire à des facteurs comme le revenu et la scolarité des familles, la qualité de l’enseignement et des enseignants, l’engagement et la motivation des élèves, les pratiques des directions d’école, l’implication des parents dans le suivi scolaire. Or, en plus de tous ces facteurs connus et bien documentés, l’amélioration des résultats scolaires des élèves, notamment en mathématiques et en lecture, ne tiendrait-elle pas également à des actions ou des gestes aussi simples que, par exemple, le fait de planter des arbres dans la cour des écoles ? D'après l'article Might School Performance Grow on Trees? Examining the Link Between “Greenness” and Academic Achievement in Urban, High-Poverty Schools, publié dans la revue Frontiers in Psychologie de septembre 2018.
En savoir plus (Réseau d'information pour la réussite éducative, Rire)


22 mai 2019 - France
L’objectif de ce Hackathon pédagogique accessible à tous est de donner vie, en 24 heures, à un concept unique et innovant autour des potentialités de l’intelligence artificielle permettant de faire réussir tous les élèves et toutes les personnes en formation. Inscriptions jusqu'au 15 mai 2019.
En savoir plus (Canopé)


Le Centre national de la Fonction publique territoriale (CNFPT) a conçu à destination des collectivités un guide composé de fiches pratiques, de points clés et d’exemples leur permettant d’être sensibilisées à l’illettrisme mais aussi et surtout de repérer les agents en difficulté afin de pouvoir leur proposer la formation la plus adaptée. 
En savoir plus (CNFPT)


Dherbécourt, C. (2019, avril). Écoles primaires : mieux adapter les moyens aux territoires. La note d'analyse, 76. Paris : France stratégie.
Prévue pour garantir l’égalité des chances éducatives dans un système d’enseignement unifié, la politique d’éducation prioritaire suppose, pour être efficace, de bien « cibler » les écoles défavorisées. Est-ce le cas ? Depuis 2013, l’enseignement primaire public a fait l’objet de nombreuses réformes visant à renforcer les moyens accordés au primaire et à réduire le poids des déterminismes sociaux sur les résultats scolaires. Comment ces réformes, notamment celles de l’éducation prioritaire, se sont-elles traduites concrètement pour les territoires défavorisés ?
En savoir plus (France stratégie)


25 au 27 juin 2019 - Perpignan (66)
Ces 33es journées nationales de formation, organisées par l'association Mouvement pour l'accompagnement et l'insertion sociale (Mais) aura pour thème « Évolution de la famille et travail social: quels accompagnements ? ».
L'objectif, lors de ces journées de formation, sera de retracer l’évolution des modèles familiaux, de penser la place et le rôle du travail social, en lien avec les partenaires, dans ses multiples modalités (internat, externat, Sessad et autres services à domicile, protection de l’enfance, secteur adulte...). Du soutien à la parentalité à l’aide aux aidants familiaux, des familles d’accueil à la place des beaux-parents, de la reconnaissance du statut d’adulte des personnes à la nécessité de protection des plus vulnérables, des parents militants aux parents démissionnaires : Le travail avec la famille, une opportunité pour la qualité de l’accompagnement des personnes ? Ces journées s’adressent à tout professionnel des secteurs sociaux, médicosociaux, sanitaires, concerné et engagé par la notion d’accompagnement.
En savoir plus (Mais)

Pages