Les actualités Éducation inclusive sélectionnées par l’INSHEA

Vous êtes ici


Une centaine d’acteurs publics et privés, issus des huit organisations patronales et syndicales, d’associations représentant les personnes handicapées et des institutions des secteurs de l’emploi, de la formation professionnelle et du médico-social, ont présenté le 10 mai, à Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, les premières conclusions relatives à la concertation visant à rénover l’offre de services à destination des personnes handicapées et des employeurs et à accompagner la réforme de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés.
En savoir plus (handicap.gouv.fr)


Après une mission ayant donné lieu à un premier rapport en 2017, l'Inspection générale des affaires sociales (Igas)  a examiné en mars 2019 les suites données à ses précédentes recommandations, ce dont elle rend compte dans un nouveau rapport. Tenant compte du processus de régularisation engagé et des difficultés persistantes, notamment financières, l'Igas formule des « propositions complémentaires visant à assurer la continuité des prises en charge, à poursuivre la transition vers un cadre de fonctionnement régulier et à rétablir un dialogue confiant et crédible entre les différentes parties ».
En savoir plus et consulter les rapports (Igas)


Le réseau Rire (Réseau d’information pour la réussite scolaire) du Québec publie un article sur les dangers de la surexposition aux écrans : Temps d’écran et bien-être psychologique ne font pas la paire. Les liens directs de cause à effet entre le temps que passent quotidiennement les enfants devant un écran et leur développement ou leur bien-être psychologique constituent un problème bien réel du 21e siècle. Trop de temps passé à utiliser un téléphone intelligent, par exemple, ou à regarder la télévision aurait des effets néfastes sur la santé et le bien-être général des jeunes.


Compte-rendu des interventions de la 21e Journée nationale de l'Observatoire des zones prioritaires (OZP) qui a eu lieu le 18 mai 2019 sur le thème « Pour une évaluation publique de l’éducation prioritaire en 2019 ». Cette journée a été particulièrement consacrée à la question de l’évaluation de l’éducation prioritaire 2014/2019. Elle se situe dans le prolongement de la rencontre publique OZP du 7 novembre 2018 qui avait présenté les raisons de cette initiative et dans la poursuite du travail engagé lors du séminaire du 9 février 2019.
En savoir plus (OZP)


Juin 2019 - Paris
Le Mois parisien du handicap propose du 1er au 30 juin 2019, un temps essentiel d’information, d’échanges et de partage dédié au handicap, avec une programmation riche et variée ouverte à tous les publics. L'occasion se rencontrer, échanger et combattre les préjugés.
En savoir plus (Paris.fr)


Le Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (CIPDR) publie un guide destiné à professionnaliser les acteurs de la prise en charge des personnes radicalisées et à partager les bonnes pratiques. Élaboré dans le cadre du Plan national de prévention de la radicalisation, l’ouvrage identifie 18 bonnes pratiques dans 5 domaines d’intervention : la formation/sensibilisation, l’évaluation des situations, l’accompagnement et la prise en charge, le soutien aux familles et le soutien aux professionnels.
En savoir plus (CIPDR)


Il est bien connu que les détenteurs de diplômes d’études postsecondaires gagnent en moyenne nettement plus que d’autres. Par conséquent, une augmentation des inscriptions à des programmes d’études postsecondaires chez les jeunes provenant de familles à faible revenu — par l’entremise d’une aide financière aux étudiants et de programmes de rayonnement auprès des milieux communautaires — pourrait constituer un mécanisme efficace pour favoriser une mobilité ascendante du revenu. Il n’existe toutefois aucune preuve proprement dite des avantages qu’entraîneraient les études postsecondaires chez les jeunes provenant de familles à faible revenu.
Le projet est financé par le Conseil ontarien de la qualité de l'enseignement supérieur (COQES).
En savoir plus (Gouvernement du Canada)


16 au 19 octobre 2019 - Niort (79)
Le 17e colloque de la Fédération nationale des associations de maîtres E (Fname) aura pour thème « Des enfants chercheurs… à l’école des maths ».
En savoir plus (Fname)


Faut-il réduire le nombre d’élèves par classe ? La question revient régulièrement sous les feux de l’actualité. Les syndicats enseignants le demandent. Depuis 2017, le ministère de l’Éducation nationale en a fait l’une de ses priorités, à travers le dédoublement des classes de CP et CE1 dans les zones d’éducation prioritaire. Et, lors de la conférence de presse du 25 avril dernier, le président de la République a plaidé pour un plafond général de 24 élèves par classe de la grande section de maternelle au CE1.
En savoir plus (The Conversation)


24 juin 2019 – Paris, faculté de pharmacie (5e)
Les jeunes aidants sont des enfants et des adolescents qui apportent un soutien à un proche ayant une maladie mentale, somatique ou un handicap ; le plus souvent un parent ou un membre de la fratrie. Les jeunes aidants aident leur proche pour des soins personnels et médicaux, dans la gestion des tâches ménagères ou encore leur apportent un soutien moral. L’objectif de ce colloque est double : faire un état des lieux de l’avancement de la recherche sur le plan international et national, ainsi que présenter des dispositifs d’accompagnement et des initiatives développées. L’association nationale Jeunes aidants ensemble (Jade) et le Laboratoire de psychopathologie et processus de santé de l’université Paris Descartes ont souhaité organiser cette journée pour sensibiliser le plus grand nombre d’acteurs à cette problématique encore méconnue en France.
En savoir plus (Afpsa, Association francophone de psychologie de la santé)

Pages