Replay L'œil et la main : Mon signe, c'est tout moi !

Vous êtes ici


« La Rousse », « la Fossette » « Sourire éclatant » « Grand Nez », « La bavarde » etc... Un nom-signé, qu'il soit affectueux, anecdotique ou même parfois vulgaire, pointe une des habitudes les plus marquées, une des touches les plus originales ou le trait de caractère le plus saillant de la personne qu'il désigne. Philippe Guyon s'interroge : quels sont les critères d'attribution d'un nom-signé ? Peut-on en changer si on ne l'aime pas ? Le nom signé prend-il le pas sur le nom civil quand on est sourd ? Un voyage ludique dans la culture sourde pour en découvrir une de ses singularités les plus fascinantes.
En savoir plus (France 5)