Formation sans Navigation

Vous êtes ici

Master 2 Direction, pilotage et coordination dans l'intervention sociale et médico-sociale

Master 2 Pratiques inclusives handicap accessibilité accompagnement 
Parcours 3 : Direction, pilotage et coordination dans l'intervention sociale et médico-sociale 


Présentation de la formation

L’INSHEA, en partenariat avec l’Apajh, l’APF, les PEP, Trisomie 21 et l’Unapei, propose une formation de niveau I (Master professionnel) permettant de répondre aux besoins de formation des cadres dirigeants du secteur social et médico-social. Ce Master eur des cadres de l’intervention sociale et médico-sociale au service des nouveaux besoins institutionnels et des personnes accompagnées. Les évolutions et réorganisation récentes du secteur de l’intervention sociale et médico- sociale ont contraint les responsables associatifs et les professionnels à réorienter leurs pratiques. Le cadre actuel des rapprochements associatifs encourage une refonte des pratiques et des postures professionnelles.

Fort de son expérience liée à la scolarisation et l’éducation des populations à besoins éducatifs particuliers, l’INSHEA centre cette formation de Master sur l’individualisation des parcours de scolarisation, sur l’accès à l’éducation, à l’insertion professionnelle et à la culture tout au long de la vie.

Présentation vidéo de la formation : 


Public visé

Tous les candidats doivent justifier d’une expérience dans le domaine de l’intervention sociale ou médico-sociale et :

  • Être titulaire d’une licence ou d’un diplôme de niveau II (pour un accès en Master 1) et d'un Master 1 pour un accès en Master 2 ou d’un diplôme similaire acquis à l’étranger.
  • Dans le cadre de la validation des acquis personnels et professionnels (VAPP), des allègements peuvent être proposés pour les professionnels des métiers de l’éducation, du médico-social ou du sanitaire et social non titulaires d’une licence.

 

Objectifs

Ce master vise à développer chez les étudiants les capacités suivantes :

  • Répondre aux besoins des personnes accompagnées en termes de scolarisation, d’éducation, d’insertion professionnelle et d’accès à la culture tout au long de la vie.
  • Prévenir et lutter contre les risques sociaux et vulnérabilités professionnelles.
  • Anticiper les besoins de ressources humaines par la Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), suivre l’engagement dans des démarches qualité d’offre de service.
  • Systématiser la connaissance des évolutions du secteur pour anticiper les évolutions politiques et stratégiques et repérer les marges nouvelles d’actions.
  • Valoriser les compétences et les potentialités d’innovation institutionnelles par une gouvernance participative.
  • Piloter des projets et répondre aux enjeux politiques et réglementaires dans le respect des valeurs qui fondent l’intervention sociale.
  • Réaliser des diagnostics, des études et des expérimentations professionnelles.
  • Concevoir, coordonner et conduire des actions innovantes à l’échelle locale, nationale ou européenne.
  • Piloter des équipes et des actions de manière éthique et responsable.

 

Organisation

La formation est organisée sur une période de 18 mois, avec 15 regroupements en présentiel de 3 jours par mois (les jeudis, vendredis et samedis), en alternance entre temps de formation théorique et un stage sur une thématique en lien avec le mémoire professionnel :

  • Heures d’enseignement : 336 h, certains enseignements se feront en e-learning.
  • Stage en entreprise, avec deux modalités : 420 h (12 semaines) pour les étudiants en formation initiale, 140 h (4 semaines) pour les professionnels en poste.

Dans la mesure du possible, une partie des cours sera mutualisée avec ceux des parcours « Accessibilité pédagogique, remédiation et inclusion des élèves à BEP » et « Conseiller en accessibilité » afin de créer une culture commune aux professionnels de l’éducation inclusive et faciliter les actions partenariales.

Lieu de formation : campus de l’INSHEA et au sein de services et établissements sociaux et médico-sociaux, notamment ceux des associations partenaires.

Possibilité d’hébergement sur le site le temps de la formation (selon disponibilité).

 

Dates 2018-2019 :

  • R1 : 6, 7 et 8 septembre 2018
  • R2 : 4, 5 et 6 octobre 2018
  • R3 : 8, 9 et 10 novembre 2018
  • R4 : 20 et 21 décembre 2018
  • R5 : 24, 25 et 26 janvier 2019
  • R6 : 21, 22 et 23 février 2019
  • R7 : 21, 22 et 23 mars 2019
  • R8 : 18, 19 et 20 avril 2019
  • R9 : 23, 24 et 25 mai 2019
  • R10 : 27, 28 et 29 juin 2019
  • R11 : 4, 5 et 6 juillet 2019
  • R12 : 19, 20 et 21 septembre 2019
  • R13 : 17, 18 et 19 octobre 2019
  • R14 : 14, 15 et 16 novembre 2019
  • R15 : 12, 13 et 14 décembre 2019
 

Dates 2019-2020 :

La rentrée universitaire 2019-2020 se fera le jeudi 26 septembre 2019.
Premier semestre : 
  • R1 : 26, 27 et 28 septembre 2019
  • R2 : 7, 8 et 9 novembre 2019
  • R3 : 5, 6 et 7 décembre 2019
  • R4 : 9, 10 et 11 janvier 2020
  • R5 : 6, 7 et 8 février 2020
  • R6 : 12, 13 et 14 mars 2020
  • R7 : 23, 24 et 25 avril 2020
  • R8 : 14, 15 et 16 mai 2020
Second semestre : 
  • R9 : 11, 12 et 13 juin 2020
  • R10 : 9, 10 et 11 juillet 2020
  • R11 : à définir.
  • R12 : à définir.
  • R13 : à définir.
  • R14 : à définir.
  • R15 : à définir.

 

Validation du diplôme

  • Présence obligatoire aux cours. 
  • Validation obligatoire des unités d'enseignement. 
  • Réalisation d’un mémoire. 

 

Et après ?

Poursuites d'études : 
En fonction du mémoire soutenu à l’issue de la formation, le master permet l’accès aux études doctorales et constitue ainsi une ouverture vers les métiers de la recherche (poursuite d’étude possible en doctorat).

Débouchés professionnels : 
Outre l’obtention d’une reconnaissance universitaire de niveau 1, la formation ouvre des débouchés dans les domaines de l’encadrement de structures, services, dispositifs sociaux et médicosociaux et permet d’occuper des fonctions de :

  • Directeur/rice de structures ou d’établissement dans l’action sociale ou médicosociale (institut médico-éducatif, institut d’éducation motrice, centre d’action médico sociale précoce, centre médico-psychologique…),
  • Directeur/rice de service (service d’aide à l’acquisition de l’autonomie et à l’intégration scolaire, services d’éducation spéciale et de soins à domicile…),
  • Coordonnateur/rice de pôle ou de plateforme de services.

 

Comment candidater ?

Dossier de candidature : CV, lettre de motivation, attestation de diplôme et/ou d’employeur. 
Admission : examen des dossiers puis entretien éventuel en présentiel ou à distance. 
Calendrier : dossier à envoyer avant juin ; début des cours en septembre. 

 

Télécharger la plaquette de présentation du Master 2 PIHA2 parcours 3 (.PDF, 447 Ko).

Télécharger la fiche d'inscription au Master 2 PIHA2 parcours 3 (.PDF, 154 Ko).

 

Titre Zone Tableau: 

Contacts

Elements zone Tableau: 

Responsable pédagogique :

Murielle Mauguin (directrice des études)
murielle.mauguin@inshea.fr
 

Contact administratif et inscriptions :

01.41.44.38.47 
formation@inshea.fr

Master Conseiller en accessibilité et accompagnement des publics à BEP

Master Pratiques inclusives handicap accessibilité accompagnement 
Parcours 2 : Conseiller en accessibilité et accompagnement des publics à besoins éducatifs particuliers (BEP)


Présentation de la formation

Ce parcours de master Pratiques inclusives handicap accessibilité accompagnement (PIH A2), parcours 2, répond aux questions liées à l’accessibilité universelle et aux politiques inclusives visant la participation sociale et l’accueil des personnes en situation de handicap dans la société civile.

Il représente une véritable dynamique pour les professionnels de l’insertion éducative et sociale au niveau des pratiques périscolaires, sportives, touristiques, des activités culturelles et de loisirs, des orientations professionnelles, du suivi des études et de l’accessibilité à l’emploi.

Deux spécialisations au choix sont proposées en master 2 :

  • Culture et loisirs : faciliter l’inclusion des publics à besoins éducatifs dans le milieu des loisirs sportifs, artistiques et culturels.
  • Transition vers l’emploi : élaborer des réponses appropriées en matière d’accessibilité et d’inclusion des personnes en situation de handicap en milieu professionnel.

 

Public visé

  • Le master 1 est ouvert aux titulaires d’une licence de sciences de l’éducation, sciences humaines et sociales, arts, Staps, et aux professionnels sur étude de dossier (Éducation nationale, médico-social, sanitaire, collectivités, associations).

  • Le master 2 est ouvert à toute personne possédant un master 1 (sciences humaines et sociales, arts, Staps, etc.), et aux professionnels sur étude de dossier (Éducation nationale, médico-social, sanitaire, collectivités, associations).

 

Objectifs

Ce master vise à développer chez les étudiants les capacités suivantes :

  • Comprendre les modalités d’inclusion sociale des publics à besoins éducatifs particuliers (BEP) et les milieux professionnels connexes (associatifs, culturels, sportifs, professionnels, etc.).
  • Connaître et maitriser l’impact de la représentation du handicap sur les relations sociales et les processus d’interactions et d’exclusion ainsi que sur l’accessibilité.
  • Évaluer, concevoir et mettre en oeuvre des politiques d’accueil et d’accessibilité pour les personnes en situation de handicap.
  • Établir un diagnostic à partir des besoins du public et de la composition de l’environnement humain, architectural et technologique.
  • Élaborer, mettre en oeuvre et évaluer des stratégies adaptées en fonction des caractéristiques du public.

 

Organisation

La formation du master PIH A2 est découpée en 4 semestres de 30 ECTS (European credits transfer system - Système européen de transfert et d’accumulation de crédits) chacun, organisée en alternance entre temps de formation théorique et temps de formation pratique sur un site qualifiant conventionné.

  • Heures d’enseignement : 420 h en master 1 et 327 h en master 2.
  • Stage dans un dispositif d’éducation inclusive : 280 h en master 1 et 430 h en master 2.
 

Pour le Master 1 :

La rentrée se fera le 9 septembre 2019.
Les cours se déroulent les lundis, mardis et mercredis.
Le premier semestre commence le 9 septembre 2019 et se termine le 11 décembre 2019. Les partiels se dérouleront durant la semaine du 16 décembre 2019.
Le deuxième semestre débutera le lundi 6 janvier 2020 et se terminera le 18 mars 2020. Les partiels se dérouleront durant la semaine du 23 mars 2020.
Période de stage en entreprise du 30 mars 2020 au 12 juin 2020.
Date limite des candidatures : le 14 juin 2019.
 

Pour le Master 2 :

La rentrée se fera le 11 septembre 2019. 
Les cours se déroulent les mercedis, jeudis et vendredis. 
Début de l'année universitaire le 11 septembre 2019 jusqu'au 11 décembre 2019 pour le premier semestre. Les partiels se dérouleront durant la semaine du 16 décembre 2019.
Pour le deuxième semestre du 6 janvier 2020 au 7 février 2020. Les partiels se dérouleront durant la semaine du 10 février 2020.
Période de stage en entreprise du 17 février 2020 au 12 juin 2020.
Date limite des candidatures : le 14 juin 2019


À partir du semestre 3, deux spécialisations sont proposées afin d’approfondir une problématique professionnelle :

  • Spécialisation 1 : culture et loisirs
  • Spécialisation 2 : transition vers l’emploi


Dans la mesure du possible, une partie des cours sera mutualisée avec ceux des parcours « Direction, pilotage et coordination dans l’intervention sociale et médico-sociale » et « Accessibilité pédagogique et éducation inclusive » afin de créer une culture commune aux professionnels de l’éducation inclusive et faciliter les actions partenariales.

Lieu de formation : Campus de l’INSHEA. 

Possibilité d’hébergement sur le site le temps de la formation (selon disponibilité).

 

Validation du diplôme

  • Présence obligatoire aux cours. 
  • Validation obligatoire des unités d'enseignement. 
  • Réalisation d’un mémoire de 40 pages, avec une soutenance en juillet ou en septembre. 

 

Et après ?

Poursuites d'études : 
Dans le cadre d’une analyse individualisée, ce master offre des possibilités de prolongements d’études universitaires en doctorat.

Débouchés professionnels : 

Cette formation vise à former aux métiers suivants :
  • Conseillers, consultants, formateurs en accessibilité,
  • Chargé de mission ou chargé de projet en accessibilité,
  • Responsable secteur, cellule ou mission en charge du handicap.
     
Les environnements professionnels possibles sont variés :
  • Les collectivités territoriales telles que les agglomérations urbaines, les Conseils généraux et régionaux,
  • Le secteur marchand et l’entreprise,
  • Le milieu associatif au niveau national ou international,
  • Les organismes internationaux (Unesco, Nations Unies),Les organisations non gouvernementales (ONG).

 

Comment candidater ?

Dossier de candidature : CV, lettre de motivation, attestation de diplôme et/ou d’employeur. 
Admission : examen des dossiers puis entretien éventuel en présentiel ou à distance. 
Calendrier : dossier à envoyer avant juin ; début des cours en septembre. 

 

Télécharger la plaquette de présentation du Master PIHA2 parcours 2 (.PDF, 325 Ko).

Télécharger la fiche d'inscription au Master PIHA2 parcours 2 (.PDF, 154 Ko).

 

Titre Zone Tableau: 

Contacts

Elements zone Tableau: 

Responsables pédagogiques :

Zineb Rachedi-Nasri (pour le master 1) 
zineb.rachedi-nasri@inshea.fr

Frédéric Reichhart (pour le master 2) 
frederic.reichhart@inshea.fr
 

Contact administratif et inscriptions :

01.41.44.38.47 
formation@inshea.fr

Licence professionnelle Codeur LPC

 
Licence professionnelle de codeur Langue française parlée complétée
(LPC) 


Présentation de la formation

La licence professionnelle de « codeur Langue française parlée complétée (LPC) » répond aux besoins spécifiques du jeune sourd intégré en milieu scolaire et universitaire, et de l’adulte sourd en milieu professionnel. Le métier de codeur est reconnu par la loi du 11 Février 2005, « pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ». Le titre de Codeur LPC est inscrit dans la Convention collective nationale des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées (convention 66).

Cette licence forme des professionnels accompagnant les jeunes sourds en intégration scolaire et universitaire, à une bonne maîtrise du code LPC au travers d’enseignements théoriques et pratiques. Cette formation leur permettra de transmettre en langue française aux jeunes sourds, tous les messages oraux avec l’aide du code LPC. 

La formation est dispensée en partenariat avec l’Institut national des jeunes sourds de Paris (INJS) et l’Association pour la promotion et le développement du LPC (ALPC)

 

Public visé

Actuellement, la licence dispensée à l'INSHEA a une capacité d’accueil annuelle moyenne de 30 étudiants. 
Les candidats pouvant accéder à la licence professionnelle sont :
  • des étudiants de, au moins, niveau Bac +2 dans le cadre de la formation initiale, 
  • des professionnels de la surdité dans le cadre de la formation continue. Cette formation s’adresse plus particulièrement à des éducateurs spécialisés, des interfaces de communication, des auxiliaires de vie scolaire (AVS) qui souhaitent une formation qualifiante, 
  • des personnes ayant une expérience d’au moins trois ans dans le domaine de la surdité par la Validation des acquis personnels et professionnels (VAPP),  
  • La VAPP peut être aussi utilisée pour permettre l’entrée en formation de personnes ne justifiant pas d’un diplôme à Bac + 2 et ayant trois années d’expérience au moins.

 

Objectifs

Cette licence professionnelle a pour objectif de permettre aux futurs codeurs de maîtriser le code LPC (Langue française parlée complétée). Grâce à l'utilisation du code LPC par les codeurs, les jeunes sourds intégrés dans les établissements scolaires et universitaires reçoivent tous les enseignements en langue française.
A l’issue du parcours de formation, les diplômés devront :
  • Avoir acquis les connaissances théoriques indispensables concernant la surdité ;
  • Faire preuve d’une réelle expérience de contact avec la surdité ;
  • Maîtriser l'outil du codage LPC ;
  • Être capables d’intervenir comme un partenaire actif au sein de l'équipe enseignante ;
  • Être capables de s'adapter aux besoins de la personne sourde (de l’enfance à l’âge adulte) dans le cadre de ses apprentissages scolaires (ou universitaires) et de sa vie professionnelle.

 

Organisation

La formation se déroule sur une année universitaire, de mi-septembre à fin juin

Cette formation s'articule autour de quatre grands axes :
  • une formation théorique - connaissance de la surdité, connaissances linguistiques et connaissances sur l'éducation et la pédagogie (270 heures)
  • un enseignement technique et pratique du LPC (200 heures)
  • une expérience de terrain - stages en milieu divers et en milieu scolaire ordinaire avec codeur (400 heures)
  • un projet tutoré avec soutenance de mémoire (160 heures)

Le programme comprend 12 semaines de formation pratique, sous forme de stages, encadrée par des professionnels de la surdité. L’interaction entre les structures d’accueil et l’équipe universitaire est une des composantes fortes de la licence professionnelle de codeur LPC.

Lieu de formation : Campus de l’INSHEA. 

Possibilité d’hébergement sur le site le temps de la formation (selon disponibilité).

 

Validation du diplôme

  • Présence obligatoire aux cours. 
  • Validation obligatoire des UE. 
  • Deux stages à valider : 4 semaines en milieu divers et 8 semaines en milieu scolaire ordinaire, avec rédaction de deux rapports de stage. 
  • Un projet tutoré de 160 heures avec soutenance de mémoire (exemples de thèmes de projets tutorés ici).

 

Et après ?

Poursuites d'études : 
Dans le cadre d’une analyse individualisée, cette licence professionnelle offre des possibilités de prolongements d’études universitaires.

Débouchés professionnels : 
Le métier de codeur et ses missions 

1. Le codeur accompagne l'élève sourd dans ses apprentissages :
  • Linguistiques : être capable de concevoir des adaptations linguistiques en fonction de l'élève ; être apte à utiliser des aides visuelles complémentaires et à recourir aux rituels et aux redondances pour faciliter l’accès au sens et conforter l’élève dans ses apprentissages langagiers ; évaluer le niveau de décodage de l’élève sourd et l’entraîner au codage et décodage
  • Scolaires : accompagner l’élève sourd dans la compréhension et l’expression de la langue française orale et écrite ; proposer à l’élève sourd en fonction des situations une trace écrite sous forme de prise de notes ou autres.

2. Le codeur accompagne les équipes pédagogiques :
  • L'équipe pédagogique d'accueil : le codeur informe les enseignants sur la surdité, le LPC et le profil des élèves sourds accueillis ; au travers d’échanges réguliers, ils mettent en commun leurs observations afin d’harmoniser leurs interventions.
  • L'équipe pédagogique spécialisée : en tant que membre de l’équipe spécialisée, le codeur participe à l’élaboration du projet personnalisé de l’élève ; il transmet toutes les informations et observations indispensables au soutien et à la rééducation de l’élève sourd grâce à la fiche de liaison.

3. Le codeur accompagne dans la vie scolaire du jeune sourd :
  • Intégration de l'élève sourd dans le groupe classe : le codeur délivre à la classe des informations pratiques sur la surdité et propose des cours d’apprentissage à l’outil LPC aux élèves entendants.
  • Aide à la socialisation du jeune sourd : aide à l’attention portée aux autres, respect du tour de parole ; aide à la prise de parole ; accompagnement dans les activités extra scolaires.
 
4. Le codeur intervient auprès de l’adulte sourd pour des prestations de services en présentiel :
  • Professionnelles : réunion, formation, séminaire, entretien, études supérieures ;
  • Privées : réunion, conférence, rendez-vous ;
  • Évènementielles : conférence (conférence nationale du handicap), lancement d’entreprise, salon ;
  • Culturelles : visites guidées.
Au sein des structures suivantes : 
  • Services de soins indépendants ou rattachés à des établissements spécialisés ;
  • Structures d'accompagnement associatives ;
  • Antennes handicap des sites universitaires ;
  • Établissements spécialisés accueillant des jeunes sourds.

 


Comment candidater ?

Dossier de candidature : CV, lettre de motivation, attestation de diplôme et/ou d’employeur. 
Admission : examen des dossiers, examen de sélection permettant de vérifier la maîtrise de la langue française (résumé écrit d'un support audio, dictée, rédaction libre), puis entretien éventuel en présentiel ou à distance. 
Calendrier : dossier à envoyer par courrier ou par mail à formation@inshea.fr ; début des cours en septembre. 

 

Télécharger la plaquette de présentation de la licence pro Codeur LPC (.PDF, 339 Ko).

Télécharger la fiche d'inscription à la Licence pro Codeur LPC (.PDF, 154 Ko).

 

Titre Zone Tableau: 

Contacts

Elements zone Tableau: 

Responsables pédagogiques :

Murielle Mauguin (Directrice des études)
murielle.mauguin@inshea.fr

Brigitte Maunoury-Loisel 
brigitte.maunoury@upmc.fr
 

Contact administratif :

01.41.44.31.00
formation@inshea.fr

Pages